Publié le 17 Mars 2020

En ces temps difficiles, nous nous rendons compte à quel point nous sommes dépendants les uns des autres, pour le meilleur et pour le pire. Chacun de nous se trouve aujourd'hui responsable de la vie d'une ou de plusieurs personnes. Cela a toujours été le cas mais, depuis peu, cela se ressent d'une manière accrue. Il s'agit peut-être d'une leçon, pour nous rappeler qu'il n'y a pas plusieurs humanités, il n'y en a qu'une et à l'intérieur, nous sommes tous liés les uns aux autres : les inconscients et les héros qui sauvent nos vies. Ceux-là n'ont pas signé chez Marvel, mais chez Hyppocrate. Je me dis que si nous sommes tous liés, nous sommes tous pareils, nous sommes tous égaux et tous des héros. J'ai bon espoir qu'avec une dose de résistance, un brin d'abnégation, une pincée de dévouement et beaucoup d'amour, nous allons triompher de ce vilain virus. Il n'est pas né celui qui va terrasser notre formidable machine humaine. Nous en sortirons différents, grandis, super conscients que la vie est précieuse et qu'il faut tout faire pour la préserver. Si je pouvais me permettre un conseil, je dirais : surtout, ne l'oublions jamais. 

Voir les commentaires

Rédigé par Cathy de Saint Côme

Publié dans #Humeurs

Repost0