Quelques photos de voyages- Boston en 2012.

Publié le 9 Décembre 2019

J'ai aimé le contraste entre la brique, la pierre et les buildings.

J'ai aimé le contraste entre la brique, la pierre et les buildings.

Quincy Market : shopping et restaurants.

Quincy Market : shopping et restaurants.

Ce n'est pas un décor de série TV. C'est une vraie ruelle.

Ce n'est pas un décor de série TV. C'est une vraie ruelle.

Très peu d'autres photos correctes pour les mettre en ligne.

Boston : une très belle ville qu'il faut visiter en partant de la mairie (le city hall). Au sol, on trouve le Freedom Trail, un chemin de briques rouges qu'on peut suivre d'un quartier à un autre. Parfois, il devient un simple trait de peinture rouge qui sillonne les rues. Il ne faut pas manquer l'université de Harvard avec ses bâtiments en briques rouges et ses pelouses au carré. On se croirait en Angleterre mais c'est normal, on est en Nouvelle Angleterre. Du vert, du rouge, de la pierre et des buildings. Voilà les couleurs et les contrastes de Boston, cette petite ville (à taille européenne) riche et accueillante. A ne surtout pas rater : Salem, la ville des sorcières, à seulement quelques kilomètres et Cape Cod, bras de terre dans l'océan avec des paysages aussi variés que possible jusqu'à Provincetown. C'est le lieux de villégiature des bostoniens le week-end. Bien sûr, puisqu'on y est, n'oublions pas, d'un saut de Ferry, à nous rendre à Nantucket et Martha Vineyard, les îles des milliardaires et des Kennedy. C'est un air de Bretagne avec des phares et des pelouses qui s'arrêtent aux arêtes des falaises, des maisons immenses en bois, un camping avec non pas des tentes ni des caravanes mais avec des petites maisons victoriennes de toutes les couleurs. Bref, Boston et les environs ressemblent à des décors de cinéma ou  des villages de poupées. J'adore.

Rédigé par Cathy de Saint Côme

Publié dans #Voyages

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article