Déclaration d'amour

Publié le 2 Décembre 2019

Pour participer à un concours de nouvelles, il y a 10 ans, j'ai écrit cette déclaration. J'avais envie de la partager à nouveau.

Pour te parler, t’écrire et te transmettre la passion que j’ai de toi, il faut que j’utilise des mots, mais je ne peux me résoudre à dire ce qui ne s’exprime pas, ce qui se ressent. Il n’y a pas de plus belle déclaration que celle qui se fait en silence et se traduit par un autre canal que le verbe.

A des mots d’amour, je substitue des soupirs, des gonflements du cœur, invisibles à l’œil, qui emplissent ma cage thoracique d’une extraordinaire sensation de bonheur. 

Je respire et je t’aime, même si parfois, je manque un souffle parce que rien n’est tout blanc, parce que juste une épine peut faire mal en surface, mais le sentiment est si fort, si solide, insondable amour, sourd et insensible. Je le porte si haut, il m’envahit tellement, me motive et me gargarise. Au delà de tes phrases, de tes regards et de tes gestes, c’est à tout autre chose que je suis attentive, un émoi, un élan qui nimbe ta silhouette dans une couleur que je vois. 

Un monument peut s'effondrer à cause un tremblement de terre, il n’en restera que des vestiges. Notre amour ne peut pas disparaître parce que sous son égide, nous, faits de chair et de sang, éphémères passants, nous baignons dans une aura qui perdurera.

 Impalpable légèreté d’un sentiment si porteur, que nous tenons debout et continuons à affronter la vie et son labeur, côte à côte et ensemble, entre mêlés, comme un seul homme. L’apothéose d’une union presque parfaite, parce que rien n’est parfait, et qui ne signifie pas une fin mais le summum de ce que nous pouvons prétendre accomplir : dépasser notre statut de simples humains. Je t'aime hier, aujourd'hui et demain.

Rédigé par Cathy de Saint Côme

Publié dans #Divers écrits

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article